Exposition des Sciences à l’ULB

Un rythme circadien biologique a une période d’environ vingt-quatre heures et est calqué sur la rotation de la Terre (circa-autour, dies-jour). Tous les êtres vivants sont dotés de tels rythmes biologiques qui se manifestent par des variations cycliques de la physiologie au cours de la journée. L’horloge biologique contrôle ces rythmes en se calant sur l’environnement. Les rythmes circadiens les plus perceptibles dans les plantes concernent la position des feuilles ou l’ouverture des fleurs; ces phénomènes persistent en l’absence de lumière ou en lumière continue.
Le stand explique comment le tournesol anticipe le mouvement d’Ouest en Est de l’astre solaire. L’avantage conféré est d’être en position optimale dès les premières heures de la journée, afin de capturer les rayons solaires pour la photosynthèse et d’attrayer les polinisateurs.